Régime Rapide : Maigrir Oui, Prendre des Risques, Non !

by Stéphanie

Pourquoi faire un régime rapide ?

Informations et mises en garde ont beau circuler sur les régimes rapides, il reste de nombreuses occasions qui motivent femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, à entamer une démarche pour une perte de poids accélérée.

Ces personnes auraient-elles oublié ou seraient-elles passées à côté des recommandations du milieu médical et de celles des nutritionnistes ? Pour la plupart d’entre elles, la réponse est non. Maigrir rapidement est indispensable pour elles.

Quelles raisons pourraient pousser des gens à s’affamer se demandent ceux qui n’ont jamais fait de régime ? Elles sont nombreuses :

  • Mariage ou cérémonie importante dont on sera la star d’un jour ou à laquelle on est convié
  • Départ imminent en vacances pendant lesquelles le maillot de bain est incontournable
  • Retrouvailles avec des personnes que l’on n’a pas vu depuis longtemps et sur lesquelles on tient à faire bonne impression
  • Fêtes familiales ou fêtes de Noël, pendant lesquelles on sait pertinemment que l’on va prendre du poids

Quelles que soient les raisons de vouloir faire un régime rapide, elles sont légitimes parce que c’est le bien-être de la personne qui en dépend.

Toutefois, les objectifs eux, ne sont pas toujours « raisonnables » parce qu’au-delà de 2 kilos de perdus par semaine, le corps n’est pas seulement en danger : les kilos ont de fortes chances de revenir et pour beaucoup, ils reviennent avec un supplément.

Un autre régime rapide pourrait  faire partir ces kilos et ce supplément parfois important : c’est alors que l’on met les pieds dans un engrenage infernal, communément appelé le « yo-yo » parce que les kilos ne cessent plus d’aller et venir.

Les véritables inconvénients du régime rapide

Le corps, privé non seulement de quantité mais aussi de diversité alimentaire et notamment du gras pourtant fondamental, est un corps qui a faim et qui, par un processus naturel, va se mettre à faire des réserves.

Car il y a une constante dans les régimes rapides, c’est la privation, même de faible intensité. Les objectifs sont élevés. Pour les atteindre, il paraît impossible de faire autrement que de faire une croix sur certains aliments, modes de cuisson ou habitudes personnelles.

Outre la violence imposée à son organisme qui prend le peu qu’on lui donne comme des réserves indispensables à sa survie, c’est accessoirement et temporairement la graisse qui part et c’est surtout la masse musculaire qui fond.

Alors que cette détestable graisse est bel et bien ce dont on veut se débarrasser lorsque l’on fait un régime rapide, c’est elle qui se prépare, pendant la durée de cet amaigrissement, à revenir en force dès que le régime aura pris fin.

Et il ne peut en être autrement, le régime rapide prendra fin, parce que lorsque l’objectif est atteint, la grande majorité des personnes au régime ne souffre pas de troubles alimentaires et se remet à manger d’une façon « normale ». Cependant, il y a là un autre risque, outre le fait de reprendre plus de poids que l’on en avait à perdre au début du régime, c’est de voir apparaître effectivement des troubles.

Arrêter, pendant un temps, de s’alimenter normalement, c’est en effet loin d’être un acte anodin pour le corps comme pour le psychisme.

La perte de repères, la perte de contrôle ou au contraire, le contrôle scrupuleusement maîtrisé de l’alimentation sont les risques majeurs, liés à différents facteurs impliqués dans un régime rapide, dont la frustration mais surtout la faim ainsi que la fatigue. Sur ce dernier point, la détermination à maigrir rapidement permet de ne pas la ressentir ou de l’ignorer.

Lorsque le corps est enfin à nouveau « nourri » la fatigue physique ne peut plus être passée sous silence et la fatigue morale peut surgir brusquement.

Comment faire un régime rapide sans prendre de risques ?

Quelles que soient la motivation et la détermination à suivre un régime rapide, toute personne sensée ne peut ignorer les conséquences de l’après-régime.

Ainsi, pour suivre un régime rapide, puisqu’il n’est pas possible d’empêcher ceux qui veulent vite perdre du poids de le faire, il est vivement conseillé d’utiliser les aides au régime qui sont disponibles sur le marché. Mais quelles aides sont les plus efficaces et quelles sont-celles qui vont réellement participer à limiter ces conséquences néfastes ?

D’abord, il s’agit, selon les spécialistes, de limiter au maximum la durée de ces régimes souvent draconiens. Pour ce faire, on trouve deux compléments qui ont montré leur efficacité, le coupe-faim parce qu’il fait effectivement manger moins en apportant la sensation de satiété et le brûle-graisse, parce qu’il limite le stockage des graisses par l’organisme et permet d’atteindre, dans de meilleures conditions, les objectifs fixés.

Les compléments aident à faire durer moins longtemps le régime rapide, on n’a donc moins le temps de prendre de mauvaises habitudes qui font perdre les repères et qui rendent difficile la reprise d’une alimentation dite raisonnable mais il faut également veiller à ne pas subir les effets de la fatigue, qu’elle soit physique ou morale – mais les deux sont intimement liées.

Un apport nutritionnel complémentaire fait donc indubitablement partie de la réussite d’un régime rapide, en maintenant les taux essentiels journaliers en vitamines et éléments nutritifs dont le corps a besoin et bien plus que d’habitude lorsqu’il subit des privations.

Le but du régime rapide ne doit pas se cantonner uniquement à perdre un maximum de kilos en un minimum de temps. Il convient de songer à la fin du régime. Pour récapituler les points essentiels sur lesquels les compléments peuvent se rendre extrêmement efficaces :

  • ne pas souffrir de la faim
  • ne pas manquer d’énergie
  • ne pas faire un régime strict sur une durée trop longue
  • ne pas permettre au corps de stocker les graisses

– Nos Partenaires –

Maigrir et rester en pleine forme...

Par une experte du fitness...